écologie économie
Publié le - 480 aff. -

Comment choisir son récupérateur d’eau ?

Disposer d’un récupérateur d’eau de pluie, c’est réduire une grande partie de sa facture d’eau. L’utilisation de ce système de récupération d’eau prend de plus en plus d’ampleur en France. Néanmoins, il est très important de faire le bon choix.

récupérateur d’eau

Quel type de récupérateur d’eau choisir ?

Vu le succès que connaissent les récupérateurs d’eau sur le marché, beaucoup d’entreprises se sont lancées dans sa fabrication. On trouve des modèles de plus en plus design, sophistiqués et durables. Pour faire le bon choix, il faut bien connaitre les différents modèles :

  • Le réservoir simple : C’est l’équipement idéal pour stocker une grande quantité d’eau. Il est fait en tissu polyester. Il n’est pas encombrant. De plus, il est écologique, pratique et ne nécessite pas de travaux pour son installation.
  • Le récupérateur enterré : Avec ce système de récupération d’eau, vous pouvez alimenter toute la maison. C’est une excellente solution pour être autonome, surtout dans les zones où il y a des problèmes d’eau. La cuve enterrée contribue à la préservation de l’environnement et des nappes phréatiques. Cependant, le coût d’installation de ce système est très élevé. Ce type de récupérateur est utile pour l’alimentation du lave-linge, du WC…
  • Le récupérateur extérieur : Il est recommandé aux personnes qui n’ont pas grand besoin d’eau de pluie. Son installation est très facile. Il peut servir à l’arrosage des fleurs et du jardin ainsi qu’à laver son véhicule.

Quel matériau pour son récupérateur d’eau ?

Deux types de cuves sont particulièrement utilisés pour les récupérateurs d’eau de pluie :

  • Les cuves en béton : Elles sont idéales pour les personnes qui habitent dans les endroits où le PH de l’eau est inférieur à 4. Elles ont l’avantage d’assurer une reminéralisation de l’eau de pluie. Cependant, leur installation vous coûtera chère.
  • Les cuves en polyéthylène : Elles sont faciles à transporter, à entretenir et recyclables. Cependant, elles ne peuvent pas stocker une grande quantité d’eau.

Par ailleurs, sachez que l’installation d’un récupérateur d’eau dans une résidence principale et réalisée par un professionnel peut vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt.