écologie économie
Publié le - 438 aff. -

La grande farce de l'environnement et du contrôle technique

Le contrôle technique des voitures est fait dans le but de réduire les accidents de la route, de respecter l’environnement, d’améliorer le parc automobile. C’est alors en premier lieu une mesure de sécurité mise en place pour protéger tout les utilisateurs routiers avec ou sans véhicules. De ce fait, tout véhicule circulant dans la route est soumis à un contrôle technique 6 mois avant la quatrième année de sa mise en circulation pour ensuite révisé cela tous systématiquement tous les 2 ans. Ce règle concerne tout véhicule ayant un poids inférieur ou égal à 3.5 tonnes quelque soit sa taille, sa marque, son usage, et encore moins son propriétaire.

L’environnement et le contrôle technique

On le sait si bien que l’émission des gaz carbonique des voitures contribue à la pollution de l’air et à la destruction de la couche d’ozone. Cela pourrait être allégé avec l’application d’un contrôle technique continu que ce soit pour les voitures neuves ou les voitures d’occasion. Parlant tout d’abord du contrôle technique voiture neuve. Comme on l’a dit au début le premier controle technique voiture neuve se fait 6 mois avant sa quatrième année de circulation pour ensuite être révisé tous les 2 ans. Mais pour les voitures d’occasion, ou les voitures âgées de plus de 7 ans, ceci devrait normalement se faire tous les ans mais l’Union Européenne a plaidé au fait de faire un contrôle fréquent des véhicules. Néanmoins, il existe une exception pour les voitures de collection âgée de plus de 30 ans. Celles-ci devront passer au contrôle technique seulement tous les 5 ans. Pour les voitures utilitaires, elles devront passer à leur tour au centre de contrôle technique tous les ans. Toutes ses règles sont mises en place pour des raisons de sécurités que ce soit du côté des utilisateurs ou du côté de la contribution au respect de l’environnement.